…mais à vaincre sans péril, on ne progresse pas

Hier, j’ai appris qu’il existait depuis 2004 un « Prix du meilleur roman adaptable au cinéma ou à la télévision« … Sérieux… Il s’agit d’une récompense française. Le premier a l’avoir reçue est Guillaume Musso. Je vous laisse en penser ce que vous voulez. Mais ça m’a rappelé un début d’article, sur un sujet très similaire, mais que j’avais laissé de côté faute de matière, d’un fil rouge et/ou d’anecdotes :

Intellectuellement, je pense qu’on ne peut pas se contenter de la « culture petit pot » et qu’il vient un moment où il faut se faire les dents sur un vrai livre, un vrai film ou un vrai album. Pas un truc facile qu’on vous aura mixé comme il faut pour que vous puissiez tout avaler sans faire d’effort.

Je ne joue plus aux jeux vidéos depuis des années, mais je suis suffisamment à l’écoute du monde vidéoludique pour le savoir : le cas est encore plus flagrant dans cet univers. On fait des jeux faciles, pour toute la famille et pour atteindre le porte-monnaie de tout le monde. Mais on fait ça avec tous les produits culturels. Alors qu’il est si plaisant d’avoir « vaincu » un monument intellectuel.

Et quand le matériau de base est trop compliqué, on simplifie (retour au sujet d’origine) ; ça se fait depuis un moment. « Je vais attendre l’adaptation en film », ça vous dit quelque chose ? Et souvenez-vous ce que j’avais dit rapidement, ici, adapter c’est trahir. Tout ça me choque. Véritablement. À mon sens, ce prix est celui du meilleur livre qu’il faudrait retravailler et trahir, et le prix du roman qui mériterait de rapporter plus en droit d’adaptation.

Pourquoi n’y a-t-il pas le « Prix du livre qui mérite que vous vous sortiez les doigts du cul et que vous fassiez l’effort de lire, plébéiens de mes deux » ?

Oui, je suis un sale facho culturel. Et hypocrite ; j’ai vu les films du Seigneur des anneaux, mais pas lu les livres (que je possède pourtant depuis des années). Mais c’est pareil que le sport, je sais que je dois en faire, j’en fais un peu et la société m’en félicite. Alors pourquoi ce serait pas pareil avec le cerveau ? Pourquoi chercher à muscler son esprit serait différent ? À part parce que des esprits ramollis par de la culture en mousse sont plus manipulables, s’entend…

Publicités
Cet article, publié dans Culture, Je vous juge, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour …mais à vaincre sans péril, on ne progresse pas

  1. Paix au KIVU dit :

    Reblogged this on MIDAF BRETAGNE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s