…mais j’aurais une conscience politique

Entre le 24 avril au soir et le 27 avril en rentrant du boulot, je n’ai rien tweeté, et guère plus lu ma timeline. Twitter et sa masse de gens grouillants ne m’inspiraient plus, ou alors du mépris, voire du dégoût.

Mais d’où venait cet âpre désintérêt ? Je dois avouer que sur le coup, je n’y ai pas trop réfléchi (comme souvent sur Internet). Mais en regardant mon dernier tweet avant ce hiatus, on peut intuiter une raison :

Le foot = la télé-réalité = le Front National.
Bonnuit les rageux.

Vous connaissez déjà mon dédain pour la télé-réalité, vous devinez celui pour le foot et enfin, nombreux seront d’accord sur celui vis-à-vis du FN et de Marion* Le Pen. Les 3 se télescopant ce soir-là, je me suis cassé. Et maintenant encore, je suis moins prompt à gazouiller.

Lors du premier tour, le FN est arrivé premier dans la ville où j’ai grandi. Une ville d’un peu plus de 10.000 habitants, dont les maires étaient de gauche aussi loin que je m’en souvienne.

Dans ma ville, il y avait un collège.
La petite ville à côté n’en avait pas.
Et c’était la guéguerre entre ceux qui prenaient le bus (les étrangers) et ceux qui ne le prenaient pas (ceux de souche). Rien de violent, bien sûr, on restait tous amis (voire de la même famille).

Par contre, nous n’avions pas d’établissement scolaire au-dessus du collège. Donc, pour aller au lycée, je devais prendre le bus.
J’étais devenu un des étrangers.
Et il y avait aussi un peu cette guéguerre, voire même une guéguerre entre les différentes lignes de bus. Moins marqué mais là quand même.

On est câblés pour faire du « eux contre nous ». On a survécu comme ça pendant des millénaires, mais quand je vois des gens qui pensent encore sérieusement de cette façon, j’ai une réaction de rejet. Et quand le président de tous les français reprend ce genre d’idées nauséabondes et ne fait donc que cautionner les premiers à les exprimer au lieu de leur piquer des voix, je me demande : où est votre fraternité ?

* Non, pas de faute, c’est son véritable prénom.

Publicités
Cet article, publié dans Je vous juge, La vraie vie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s