…mais je suis un substitut petit-amique

Mc Warriors à fond dans les oreilles, je file dans les rues nocturnes de Paris sur un vélib’ qui pèse aussi lourd que ma conscience.

La chanson n’a que peu de rapport avec la situation, rassurez-vous. Ou juste métaphoriquement. Enfin, si vous ne la connaissez pas, évidemment, ce n’est pas la peine d’en parler.

En fait, j’ai juste jeté une fille globalement gentille. « Globalement » parce qu’elle a quand même certains traits de caractères qui me les brisent. D’où le fait que je l’ai jetée.

« Jetée » au sens « envoyer chier », pas « rompre » (ni lancer physiquement). Il n’y a pas pu y avoir de rupture car nous ne sommes pas ensemble et ne l’avons jamais été. C’est une constante dans ma vie, je suis « friendzoné » un peu trop systématiquement. Enfin, c’est plus vicieux que ça ; je suis un substitut petit-amique.

Si une fille n’a pas de mec ou que ce dernier n’est pas assez là physiquement ou émotionnellement, elle va se rapprocher de moi, se plaindre de sa solitude ou me draguer juste assez pour que je puisse penser à une éventualité, la rassurer sur sa capacité à séduire ; ensuite elle dira qu’on est juste ami, qu’elle peut pas trahir son mec. Puis elle retourne vers lui ou son célibat jusqu’à ce que l’envie lui reprenne de se faire chanter la sérénade, et là elle revient vers moi.

C’était pas forcément un truc qui me faisait chier, jusqu’à ce soir. C’est juste que là, elle l’a admis un peu trop franchement : « j’ai un mec mais il me baise pas assez ; mais toi tu es gentil quand je m’en plains ». Je suis pour l’honnêteté mais là, c’était trop. Alors je l’ai envoyée se faire foutre. Elle a un peu pris pour les autres, mais j’ai envie de dire : chacun son tour, pute. Et tant pis si ce soir je dors mal parce que je suis un garçon gentil.


 

Publicités
Cet article, publié dans Écrivaillonnerie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour …mais je suis un substitut petit-amique

  1. yasmina dit :

    j ai adoré, et ca ma fait rire!!!!!merci

  2. FS-PB dit :

    well done
    fuck that bitch (au sens figuré du coup)

  3. FS-PB dit :

    et après elles se plaignent de se faire violer

  4. RiyeT dit :

    Bah pour le coup je comprends bien ton ras le bol. La friendzone ça pue déjà assez comme ça, alors si en plus ce n’est plus tacite mais explicite: « je t’utilise pour me sentir bien dans ma peau »…Faut pas déconner non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s