…mais je rêve parfois (006)

Il y avait un roi mort, à l’insu de son peuple ; son corps était manipulé par un papillon. Pour donner le change, il cherchait une épouse qui pourrait enfanter un héritier mais les faisait tuer en prétendant qu’elles étaient stériles. (En vérité il ne couchait même pas avec car son corps n’était pas fonctionnel à ce niveau.)
Une sorte de sorcière, plutôt belle malgré un crâne partiellement rasé (elle ressemblait un peu à Caiera de l’Ancienne Force, maintenant que j’y pense), se proposait comme épouse. Il lui avouait ne pas être humain et ouvrait même son torse pour montrer l’horrible papillon dont les ailes s’étaient transformées en sorte de nerfs pour manipuler le corps du roi. Elle répondait qu’elle le savait ou que ça ne la dérangeait pas. Le roi se faisait alors pousser une espèce de tentacule bleu en lieu de pénis et dont le bout était en spirale serrée (un peu comme une coquille d’escargot mais en mou comme un gland) ; la sorcière le prenait en bouche avant de s’installer dans une position en tête-bêche (69).

(Si ça peut vous rassurer, dans mon rêve la composante sexuelle était inexistante pour moi.) Je « lisais » tout ça dans un livre dont les dernières pages était des mâchoires serrées aux crocs extrêmement pointus (c’était comme si je lisais sur la surface des dents). Puis lorsque j’ai refermé le livre, la couverture, ressemblait à un pot de fleur carré et peu profond dans lequel se trouvaient 3 ou 4 fleurs, dont 1 ou 2 pissenlits (les fleurs jaunes).

———-

Je n’ai pas la moindre idée d’où sortent tous les composants de ce rêve ; ou en tout cas pourquoi ils sont apparus. Le Myolastan 12 heures avant ?

Publicités
Cet article, publié dans Pour Sigmund, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour …mais je rêve parfois (006)

  1. lamediathequedebabel dit :

    Un complexe d’Œdipe non achevé de toute évidence! C’est toujours la faute d’Œdipe de toute façon… Vos psys vous le confirmeraient sans aucun doute si vous osiez leur raconter.

  2. leKrapp dit :

    Bordel, le truc des ailes transformés en nerfs rendraient trop bien dans un film !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s