…mais je m’emmêle dans les contradictions

J’en ai déjà parlé (c’est mon côté obsessif-compulsif), j’aime la fantasy (plus à explorer qu’à créer, certes). Et il faut bien avouer que les univers de Final Fantasy et de Zelda en sont de très intéressants spécimens ; généralement cohérents ; riches sans être compliqués.

Sauf que je ne suis pas très fan de jeux vidéos.

Par exemple, j’ai regardé mon frère jouer presque toute sa partie de Final Fantasy VII mais ai laissé mes persos du VIII en prison (ce n’était peut-être pas le meilleur pour commencer).
Mais toujours est-il que les constantes sont intéressantes. Les outsiders en lutte contre un groupe mieux équipé, les cycles d’une vie mystique etc. J’avais déjà un début d’histoire : Le capitaine Cid et son cirque corsaire, façade d’une cellule de résistants qui transmettrait des infos de villes en villes d’un royaume. Leur bateau volant serait alimenté par un jeune magicien avec une particularité quelconque (oxymore).

De la même façon, j’aime beaucoup l’univers de Zelda mais comme chez moi, on était plus Sega (puis Sony), je n’ai pas souvent eu l’occasion d’incarner Link plus d’un demi-stage sur Game Boy.
Pour mon idée d’histoire, j’étais parti sur une Hyrule du « futur », avec un début d’industrialisation et les descendants de Link et Zelda (et pourquoi pas de Ganondorf) en quête d’aventures et/ou de rédemption.

Au-delà du fait que je n’ai certainement pas le droit d’envisager des fanfictions sur 2 univers que je n’ai jamais arpentés et dont je ne suis donc pas fan, j’ai en plus eu l’audace récente d’envisager de les fusionner.

Sauf qu’il y a à mon sens 2 obstacles à un tel cross-over. Un technique et l’autre plus conceptuel.

1. Les dynamiques de jeu sont opposées. À quelques exceptions près, les jeux Zelda sont des monoprotagonistes ; de plus, les combats sont en temps réels. Final Fantasy , au contraire, est basé sur un héros principal presqu’invariablement aidé par des personnages secondaires, plus ou moins spécialisés, et historiquement en tour par tour (bien qu’il y ait des modifications sur les derniers jeux en date).
Pour solutionner cela, on pourrait imaginer une dynamique bâtarde, ou alterner ; avoir des personnages secondaires temporaires, avec une proportion majoritaire des aventures se faisant en solo, et/ou plusieurs personnages solos qui doivent parfois se regrouper pour certaines portions de l’histoire. Je pense qu’on peut garder le temps réel avec des actions pré-établies pour les personnages annexes.

2. Les bestiaires des 2 univers sont assez bien fixés et assez différents. Mais on peut toujours régler ça avec des pays ou continents qui n’ont pas les mêmes animaux et donc quitter Hyrule pour aller dans « FinalFantasyLand ».
Mais le problème est plus profond ; si on peut faire n’importe quoi avec Final Fantasy, les opus étant rarement liés entre eux, il n’en est pas du tout de même pour les Zelda. Si on dit qu’il y a des Pampa dans un désert au sud d’Hyrule ou qu’on a juste eu la chance de pas croiser un tomberry dans la Mine Goron, ce sera gravé dans la pierre. Donc à moins que Squaresoft et Nintendo ne fusionnent ou qu’on dise « pouf pouf, c’est un Hyrule parallèle qui n’a que le passé en commun avec celui des jeux Zelda », ça ne sera pas possible.
Telle l’huile et le vinaigre, ces 2 univers ne me semblent pas miscibles.

Quoi, vous êtes frustrés par ma conclusion ?

Ok. En dehors du pouf pouf au-dessus, le seul début de solution que je vois serait que les personnages d’Hyrule soient expédiés dans un autre monde, afin de « décanoniser » les événements et créatures qu’on y rencontrerait. Mais ça dénoyaute un peu l’idée des descendants qui veulent reconquérir les valeurs de leurs ancêtres et les qualités de la Triforce. Triforce qui, de toute façon, n’aurait pas de raison d’exister dans cet univers parallèle. Et à ce moment-là, c’est juste un Final Fantasy saupoudré de verdure, donc sans intérêt supplémentaire.

Ainsi, je vais rester sur 2 projets séparés sur lesquels je ne bosserai de toute façon pas. Oui, c’était un article inutile.

Publicités
Cet article, publié dans billevesées et coquecigrues, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour …mais je m’emmêle dans les contradictions

  1. lamediathequedebabel dit :

    Oui, certaines personnes lisent tous les tags… Ennui profond et insomnie peuvent avoir de drôles de conséquence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s