…mais les extra-terrestres sont souvent antirépublicains

Vous avez remarqué à quel point les civilisations extra-terrestres sont rarement des démocraties, dans l’ensemble des œuvres de fictions humaines ?

Bien sûr, une grande partie des extra-terrestres de fiction joue le rôle d’antagoniste de l’histoire alors on est bien obligé d’en faire un peuple uni dans un expansionnisme totalitaire. Mais du coup n’est-ce pas encore plus étrange quand les « gentils » sont une monarchie ou une théocratie ?

Chez les Asgards de Stargate, il y a un conseil de plus ou moins immortels au pouvoir ; une gérontocratie chez les Nameks (du fait que le plus vieux est le géniteur de tous, donc c’est, faute d’un meilleur terme, un patriarcat, même si les nameks sont asexués) ; etc.

Est-ce parce que statistiquement, ou du moins dans l’esprit humain, une démocratie est un gouvernement rare ? Pour l’exotisme ?

Démocratie dans le monde

Quoique…

Cela dit, je dois avouer que je n’aime pas l’idée que parmi les hommes qui nous gouvernent, certains ont été élus avec les voix de gens qui regardent Confessions Intimes ou L’amour est dans le pré, alors je peux comprendre cette quête de la dictature éclairée, le mythe du chef parfait ; vivre sous la direction d’un individu ou groupe d’individus stable et idéal, qui ne cherche que votre bien et prend les bonnes décisions, c’est ce que cherchent 98% des gens. Parce que les gens n’aiment pas décider, n’aiment pas les responsabilités.

Et au delà de ça, ça simplifie grandement les rapports entre les 2 nations/planètes, et donc ça simplifie l’histoire (car pour l’instant, les civilisations extra-terrestres ne se rencontrent que dans la fiction). Même si je n’aime pas trop la facilité dans une fiction, j’imagine qu’un roman chiant comme un compte-rendu de rencontre diplomatique aurait du mal à trouver son public… Mais néanmoins, j’aimerais beaucoup que les extra-terrestres soient politiquement plus réalistes. Je ne peux pas m’empêcher de penser que si un peuple stellaire vient un jour à notre rencontre de façon à créer un lien, on aura un truc aussi bordélique que l’ONU, en face. Et ça, pour le coup, ça pourrait être intéressant à lire, quelque chose entre le roman d’anticipation et l’essai sociologique. (J’avoue, j’ai un projet de ce genre dans les tuyaux, parmi les nombreux romans sur lesquels je ne bosse pas. (Non, je n’ai pas peur de me faire piquer l’idée, vous êtes 8 à me lire.))

Publicités
Cet article, publié dans billevesées et coquecigrues, Culture, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s