…mais la taille compte

De façon générale, je râle souvent après les univers fictionnels pour la malutilisation de leur matière première. Aujourd’hui, nous parlerons de Marvel.

Piqûre de rappel :
– Marvel, vieille maison d’éditions dont une grosse part des personnages vit dans un univers partagé. Du fait de son histoire, une quantité phénoménale de personnages humains ou non existent et nombre d’événements y ont eu lieu.
Univers Ultimate : En 2000, pour rameuter les lecteurs effrayés par le passé de l’univers sus-cité, Marvel lance une ligne parallèle, un autre univers séparé du précédent mais dont une grosse portion de personnages est similaire, simplement revampée pour les rendre plus actuels. Les liens et origines y sont altérés, voire différents, même si certaines spécificités subsistent.

C’est plutôt sur ce dernier que je vais râler.

De la même façon qu’une suite de film doit en apporter plus, chaque nouveau chapitre sorti doit faire enfler les enjeux. Ainsi, en plus de raconter toujours la même chose, pour rameuter le chaland, il faut que ça pète et que les enjeux soient énormes ; les événements qui se déroulent sont d’une échelle trop importante.
Je ne suis (du verbe suivre) plus trop l’univers Marvel classique mais continue de lire les TPB (volumes reliés de généralement 6-8 chapitres avec couverture souple) Ultimate et j’ai eu envie de dire : WTF.
Je sais pertinemment que l’univers Ultimate est supposé être plus radical mais il se passe dans les 2/3 des histoires des événements d’une ampleur de crossover mais les autres séries ne semblent pas en être affectées outre mesure. Il y a plusieurs mois, la quasi-totalité de l’Europe a été rasée, les États-Unis ont éclatés puis se sont réunis grâce à l’intervention des super-héros et si vous lisez Ultimate Comics Spider-man vous n’en voyez que les commentaires. Aucun impact en-dehors d’une méfiance accrue envers les gens à super-pouvoirs (et encore) ; pas d’économie qui s’effondre, pas de produit qui vient à manquer au supermarché du coin. Je pense que l’univers Ultimate aurait dû être pensé en équipe, pour réfléchir plus profondément aux implications des différentes histoires entre elles.

Dans la réalité, quand il y a eu 3000 morts le 11/09/01 à New-York, des gens ont souffert de stress post-traumatique alors même qu’ils ne vivaient pas sur la côte Est des USA, tous les pays occidentaux ont renforcé leurs politiques sécuritaires, on a tué des innocents car on était persuadés qu’ils étaient des terroristes. Pourquoi l’impact psychologique et social est-il si faible dans les comics ? Parce que les scénaristes sont des fainéants ? Ils se sont dit « et là on tue 180 millions de personnes pour montrer que ce sont des méchants mais après paf, les méchants perdent et tout revient à la normale » ? C’est gâcher de la matière, c’est traiter la vie humaine comme des statistiques. Je ne dis pas que chaque mort doit avoir l’impact d’une Gwen Stacy mais je trouve triste d’enfler artificiellement les enjeux et de ne pas prendre en compte cela une fois l’histoire finie.

Si vous demandez à quelqu’un de citer un super-héros, a fortiori son préféré, il dira (statistiquement) Superman car il est l’archétype du super-héros (je reviendrai là-dessus) (et puis il a « super » dans son nom). Mais viennent ensuite Batman et Spider-man ; 2 super-héros d’échelle humaine (généralement). Et même au-delà des personnages, les meilleures histoires, celles dont on se souvient, sont généralement celles qui touchent les personnages dans leur humanité.

Si vous ne lisez que de grandes sagas épiques, c’est que votre vie manque de saveur, ou que vous avez peur de ressentir quelque chose.

Publicités
Cet article, publié dans billevesées et coquecigrues, Culture, Je vous juge, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s